Thérapie équine pour l’ESPT

Can Praxis est conçu pour les anciens combattants ayant reçu un diagnostic d’ESPT/BSO et leur conjoint(e)/partenaire/membre de la famille. Il offre un programme intensif de neuf jours comportant trois phases, étant chacune d’une durée de trois jours.

La blessure et le blessé

Les médecins reconnaissent maintenant l’ESPT/BSO comme étant une blessure physique ainsi qu’un état psychologique; au moyen de l’imagerie par résonnance magnétique (IRM), les radiologistes ont démontré que la lésion cérébrale est visible. L’ironie est que, dans la vie quotidienne, la blessure est invisible et est souvent ignorée. « Vous n’êtes pas dans un fauteuil roulant, par conséquent vous n’êtes pas blessé(e). »

Naturellement, la réalité de la vie quotidienne de quelqu’un souffrant de l’ESPT/BSO est, à plusieurs égards, chamboulée : revivre le traumatisme tout en étant éveillé(e) et des cauchemars en dormant suscitent l’inquiétude, une accélération du rythme cardiaque ou la transpiration. Les personnes atteintes de l’ESPT/BSO évitent les endroits, les événements ou tout ce que leur rappelle leur traumatisme. Elles sursautent facilement. La dépression, les tendances au suicide et l’hypervigilance sont des traits caractéristiques de l’ESPT. Il en est de même pour les crises et les conflits. Le mariage et les relations familiales souffrent grandement.

Époux/Épouse

L’époux/épouse et les membres de la famille sont-ils touchés par l’ESPT de l’ancien combattant? Les époux et les épouses qui participent à Can Praxis indiquent qu’ils ressentent également les symptômes de l’ESPT. C’est ce que l’on appelle l’ESPT secondaire. Comme le dit le dicton : « Si vous vous tenez dans une flaque d’eau et que quelqu’un y jette une pierre, tout le monde se fait éclabousser. » Par conséquent, les époux/épouses et les enfants sont souvent anxieux, hypervigilants et rencontrent également d’autres difficultés. Chez Can Praxis, il apparaît clairement que l’époux ou l’épouse est absolument essentiel au rétablissement des anciens combattants et que les besoins des conjoints sont aussi importants que ceux des vétérans.

Conflit et crise

Les couples qui souffrent des effets de l’ESPT/BSO ont davantage de crises et de conflits. Toutes les activités chez Can Praxis sont conçues pour réduire les conflits et les crises en améliorant la capacité du couple à les gérer au moyen d’une stratégie éprouvée et pratique.

Can Praxis : trois phases en neuf jours

Phase I

Peut compter jusqu’à 6 couples, vétérans et conjoints (ou membre de la famille immédiate). Les conjoints se voient toujours accorder la même importance.

Le contenu est réparti de la façon suivante :

1) Une pratique de la médiation louée par la critique conçue pour promouvoir la résolution de conflits entre les conjoints.

2) L’apprentissage au contact des chevaux est une discipline équine reconnue par le gouvernement fédéral. Les chevaux sont des animaux de proie; ils évaluent, de façon instinctive, si d’autres animaux ou des personnes sont des alliés ou des ennemis. Le niveau de confort du cheval, tel que démontré par son langage corporel, fournit aux participants une réaction instantanée et juste à leur sujet. Le comportement du cheval est une invitation à avoir une conversation. Les participants marchent à côté du cheval et ne le montent pas.

La Phase I a lieu dans un manège pour chevaux privé près de Rocky Mountain House, en Alberta.

Phase II

La Phase II peut accueillir jusqu’à 10 vétérans ou 10 époux/épouses qui ont assisté à la Phase I (les participants assistent sans leur conjoint; cela peur permet de rencontrer d’autres personnes qui vivent une situation semblable et créer un réseau de soutien dans l’ensemble du pays). Les participants peuvent assister à la Phase II plusieurs mois ou plusieurs années après avoir assisté à la Phase I.

Les participants passent trois jours dans le Centre de l’Alberta auprès d’une entreprise bien établie et expérimentée offrant des promenades à cheval, pour apprendre à monter et prendre soin des chevaux dans un ranch offrant un environnement privé et détendu. Un compte-rendu près d’un feu de camp chaque soir en compagnie de Steve et Jim s’avère un moment propice pour se rappeler les leçons apprises au cours de la Phase I et de discuter comment continuer d’utiliser les connaissances et l’expérience accumulées. Ces trois jours fournissent également une occasion de comprendre et d’être compris(e) par les pairs de partout au Canada. L’hébergement consiste de petites cabines simples, mais confortables, pour trois personnes.

Phase III

La Phase III peut accueillir jusqu’à 6 couples, composés de vétérans et de conjoints (ou membre de la famille immédiate) dont la relation est suffisamment stable pour passer trois jours dans la nature sauvage sans conflit perturbateur.

Personnel

Le programme est administré par le co-fondateur, Steve Critchley, un vétéran de 28 ans des Forces armées canadiennes qui a été plusieurs fois déployé à l’étranger. Il est un médiateur accrédité et a offert ses services aux gouvernements fédéraux canadien et américain, de même qu’à des programmes de formation en Afrique du Sud, au Ghana, à Milan, Londres et Dubaï. Il est également un cavalier émérite. Steve est marié à Patty depuis 36 ans et ils ont deux enfants d’âge adulte.

Jim Marland, également un co-fondateur, est un facilitateur de l’apprentissage au contact des chevaux et un psychologue agréé. Il compte plus de 40 ans d’expérience dans les prisons (y compris un centre psychiatrique pour les délinquants), dans des centres de traitement en plus d’offrir une formation en entreprise centrée sur la nature pour les 10 plus importantes sociétés au Royaume-Uni. Il a beaucoup voyage : alpinisme, voile, des voyages par voie terrestre à longue distance dans des régions éloignées de 40 pays. Il est marié à Becky depuis 35 ans et ils ont 6 enfants d’âge adulte.

Recherche universitaire professionnelle

Dès l’origine, le programme a été étudié par le Dr Duncan. Ses données au sujet de Can Praxis ont été publiées dans le Journal de l’Association médicale canadienne et la Revue militaire canadienne.

Le Dr Randy Duncan a fait des études en psychologie de l’éducation et œuvre dans les domaines de la mesure appliquée et de l’évaluation des programmes. Il s’intéresse principalement à la construction et à la validation des instruments servant à mesurer les avantages de l’apprentissage au contact des chevaux pour les populations à risque et les interventions culturelles dans le traitement pour les toxicomanies. Les diverses évaluations de programme entreprises ont surtout été des projets de recherche participative dans la collectivité visant à encourager les partenariats et passer de l’information à l’action. Le travail d’évaluation actuel, finance par le ministère de la Santé de la Saskatchewan, porte essentiellement sur l’utilisation de mesures normalisées pour la production de rapports globaux pour les services de la santé mentale et des toxicomanies chez les enfants et les jeunes des provinces. Son expertise et les résultats de ses recherches ont permis aux autres de comprendre l’impact de Can Praxis sur ses participants.

La recherche démontre clairement sur les participants bénéficient à court et les résultats à moyen terme sont également prometteurs ; Dr Duncan effectue une étude de suivi pour mesurer la longévité des avantages. Les Phases II et III sont également incluses dans la conception de l’étude.

Wounded Warriors Canada

Wounded Warriors Canada est le partenaire financier national; ce financement couvre les vols (les vétérans et les conjoints viennent de partout à travers le pays), les hôtels, les repas et les coûts des programmes. Il n’y a aucun frais pour les vétérans.

En résumé

Les couples vivant avec les conséquences de l’ESPT/BSO sont confrontés à des conflits et des crises en plus des symptômes psychologiques habituels. Chez Can Praxis, les participants apprennent, ou réapprennent, comment résoudre des conflits et des crises de manière stratégique et efficace. Ils emportent avec eux des connaissances et des expériences utiles offrant un espoir réaliste.

Liens

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter: steve@canpraxis.com

Honorer Ceux qui sont Tombés, Tendre la Main aux Blessés